2 commentaires sur Entre gérer les attentes, le présentiel et la distance; savoir impliquer les étudiants
Share

Entre gérer les attentes, le présentiel et la distance; savoir impliquer les étudiants

La formation à distance existe depuis longtemps, mais elle n’a jamais été aussi en demande qu’aujourd’hui. Les établissements d’enseignement doivent s’adapter à cette clientèle de plus en plus nombreuse et dont les besoins diffèrent des étudiants en présentiel.

Gérer les attentes

Les avantages liés aux études à distance sont divers : travailler à son rythme, gagner du temps, réduire les coûts de transport, conserver son emploi… Pour plusieurs, c’est la solution idéale pour pallier les contraintes familiales, géographiques, professionnelles et financières. Bien entendu, cette flexibilité à elle seule ne comble pas toutes les attentes des étudiants et il faut en tenir compte dans notre enseignement. Il faut savoir alors motiver les étudiants, permettre une bonne gestion du temps et proposer une planification qui sont trois facteurs clé de réussite chez les étudiants, particulièrement, ceux à distance.

Pour motiver, l’enseignant pourra, par exemple, répondre aux questions rapidement, relancer les discussions et les réflexions, montrer de l’intérêt, non seulement à ceux qui posent des questions, mais à l’ensemble du groupe, recadrer les propos lorsque nécessaire et soutenir les éléments positifs, fournir des exemples personnels et concrets, etc. Ensuite, pour favoriser une bonne gestion du temps, il est recommandé d’établir un horaire précis afin de permettre aux étudiants d’avoir une cadence à suivre et de se fixer des buts et un échéancier. Il s’avère essentiel de bien répartir les différentes activités au fil des semaines et d’organiser celles-ci de façon à ce que les étudiants puissent se créer une routine de travail. Puis, en plus de proposer un échéancier, l’établissement d’enseignement pourra aussi fournir un encadrement particulièrement soutenu, compte tenu du sentiment d’isolement que peuvent éprouver les étudiants à distance. Sans oublier que des communications fréquentes augmentent le sentiment d’inclusion et d’appartenance et aident ainsi à la persévérance.

Présentiel et distance

Pour gérer l’aspect distance/présentiel, la multiplication des modèles d’enseignement permet aussi de donner un choix aux étudiants entre plusieurs approches de la formation à distance, notamment quant aux modes de diffusion et aux technologies utilisées. On retrouvera alors trois grands modes de diffusion de la formation à distance, qui ont chacun leur particularité pour les étudiants : synchrone (nécessite une connexion en direct aux séances de cours), asynchrone (conçu en fonction de favoriser l’autoapprentissage) et hybride (mélange d’enseignement synchrone et asynchrone). Ces modes modifient évidemment les rôles traditionnels dans la classe, où les étudiants ont ainsi un plus grand contrôle sur l’organisation de leur apprentissage. La formation à distance permet alors à chacun, étudiants et enseignants, de travailler où ils le souhaitent, à leur rythme et avec un horaire plus souple. L’encadrement de la part de l’enseignant devra par conséquent, être accru afin de favoriser le sentiment de «présence» chez les étudiants. Il faudra donc fournir des rétroactions rapides et de qualité.

Impliquer les étudiants

La relation entre l’enseignant et les étudiants enrichit l’expérience de cours et favorise leur implication. L’accueil, dès les premières présentations, est un instant crucial pour créer un lien et présenter les attentes du cours. Ensuite, vient le moment d’indiquer le type d’encadrement offert, de spécifier de quelle façon communiquer, des rencontres nécessaires, etc. Pour être en mesure d’accompagner adéquatement les étudiants, l’enseignant pourra se familiariser à l’avance avec la plateforme technologique utilisée et se prémunir de ressources supplémentaires sur son sujet d’enseignement afin de pouvoir stimuler la curiosité des étudiants et les enrichir. Il faut garder en tête qu’un enseignant passionné suscite l’intérêt! Alors… Comment partagez-vous votre passion dans votre enseignement?

2 réflexions sur “Entre gérer les attentes, le présentiel et la distance; savoir impliquer les étudiants”

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *